LA CREATRICE

Forte de ses ambitions, créative et patiente, l’esthète Alix D. Reynis devient modeleuse, une passion latente pour un travail d’artisan auquel elle s’était initiée plus tôt. Ce virage professionnel intervient après la naissance de son quatrième enfant, comme une prise de conscience pour cette autodidacte ayant suivi des études de droit. Alix se consacre pendant cinq ans à la sculpture et revient au notariat. Le hasard la conduira entre-temps dans un poste de chef de chantier. La créatrice oscille alors entre deux carrières, l’une de cœur et l’autre de raison. 

C’est en 2011 qu’elle entame une bascule définitive et crée sa marque éponyme. Une manière de bousculer le paysage professionnel qui se donnait à elle et d’embrasser une carrière qui faisait sens, l’allégresse légitime de faire de ses mains.

 C’est depuis le sous-sol de sa maison qu’elle a imaginé et cuit ses premières assiettes, ses premières suspensions, quelques bougies parfumées. Puis, de sculptrice, elle est devenue modeleuse, en déléguant la production à une manufacture familiale à Limoges : désormais elle crée chaque pièce dans son atelier de la rue Jacob, fabrique les modèles et les moules et les envoie à Limoges pour la production. 

Lorsque l’on est artisan, on aime se diversifier, s’essayer à de nouveaux défis, et c’est ainsi qu’en 2015, elle a lancé sa première collection de bijoux. La conception est similaire à la porcelaine : elle modèle un bijou en cire puis retravaille son épreuve en métal pour réaliser les prototypes des bijoux en vermeil ou en or.